Skip to content

Tout sur les extensions !

Cet article traitera des questions qui me sont le plus fréquemment posées et des affirmations que j’ai entendues à trop de reprises par rapport aux extensions de cils. Alors, prenons le temps de clarifier les choses une fois pour de bon.

Les extensions de cils endommagent les cils naturels, un mythe et une réalité.

L’application d’extensions peut fortement endommager les cils naturels, vrai. Toutefois, il est possible d’éviter cet effet très facilement en portant une attention particulière à certains éléments.

  • Le choix d’une bonne technicienne et sa technique

Une technicienne expérimentée et diplômée qui se tient à jour dans les nouvelles techniques et découvertes dans le domaine est essentielle. Les formations continues sont également un signe de qualité. Il est primordial de choisir sa technicienne par rapport à son expertise et ses capacités. Une débutante ? Pas de problème, assurez-vous tout simplement qu’elle prenne le temps nécessaire pour faire le travail d’une experte et que cette dernière ait réellement l’expertise qu’elle prône avoir. Avoir un diplôme n’est pas suffisant. Une bonne technicienne sera vous conseiller sur la pose idéale pour vos cils, elle prendra également en considération la force, la longueur et la phase de vos cils, ainsi que d’autres éléments tels que la morphologie de votre visage et vos réalités personnelles.

  • La présence de matériel de qualité

La vérité est qu’il est possible de se dire technicienne d’une grande école, mais d’utiliser du piètre matériel. Questionnez la spécialiste sur son matériel. Est-ce que les produits sont approuvés par Santé Canada ? De quelle façon est-ce que les produits non jetables sont stérilisés ? Quelles sont les étapes d’un rendez-vous pour une pose de cils. De quel façon les yeux sont-ils protégés pendant la prestation ? Une fois en cabine, regarder la propreté et le matériel qu’elle utilise !

  • L’entretien que vous offrez à vos yeux

Il est primordial de favoriser une bonne hygiène des yeux en tout temps, mais il faut porter une attention plus particulière lorsque l’on porte des extensions de cils. Les cils doivent être nettoyés chaque jour, et cela même si aucun maquillage ou produit n’ont été ajoutés au courant de la journée. Des sécrétions, des impuretés et autres peuvent s’y accumuler quotidiennement. En assurant un bon nettoyage nous favorisons l’absence d’acariens appelés Demodex pouvant vivent sur nos cils. Ensuite, un nettoyage plus en profondeur est favorable 2 à 3 fois semaine. La sélection de produits de qualité conçus à cet effet est essentielle. Attention, l’eau n’est pas considérée comme un nettoyage. Il est également possible de traiter les cils en traitements quotidiens avec certains produits créés à cet effet ou en cure à certains moments de l’année. En automne par exemple, dû à la perte plus rapide des poils, il n’est pas rare de perdre plus de cils.

Se fier au nom de la compagnie qui a émis la certification.

L’endroit où la technicienne a été certifiée a évidemment un rôle important dans son éducation, par contre il est faux de dire qu’il n’y a pas de risque. Je m’explique. Le rôle d’une école est de donner le bagage nécessaire aux étudiantes afin que celle-ci ait les connaissances de base dans le domaine. Il est impossible de donner toute l’expertise en une seule fois. Le point que je désire mettre de l’avant est que la certification sera remise à l’élève si celle-ci démontre le respect de l’hygiène et de la sécurité, la compréhension des notions de base des yeux et des cils et prouve ses capacités en s’améliorant lors de la formation. La plus grosse partie du travail est à faire ensuite, avec des dizaines et dizaines d’heures de pratique. Suite à la remise des diplômes, il n’est pas possible pour les écoles de vérifier ce que les techniciennes font dans leur local. Heureusement, certaines écoles reconnues s’assurent de sensibiliser les étudiantes et font des suivis !

Comment savoir si notre pose est adaptée à nos cils

Tout d’abord il y a plusieurs éléments donnant la possibilité à la spécialiste de styliser et d’adapter votre pose. L’analyse de votre visage, de vos cils, de vos habitudes et de votre style de vie est essentielle. Il est possible de réduire les asymétries des yeux et du visage, de corriger les regards tombant et encore plus ! Les longueurs, courbures, matériaux, épaisseurs, textures et techniques offres de centaines de possibilités. Il faut toutefois noter que chacun de ses aspects a une incidence sur la santé de vos cils, la rétention de l’extension, le look et la méthode à utiliser. Questionner votre technicienne et vous saurez facilement si vous êtes entre de bonnes mains. À noté qu’une pose de cils ne consiste pas à mettre du 12 mm extra épais partout.

Pourquoi est-ce que vos extensions ont une mauvaise rétention ?

Plusieurs causes sont possibles, en voici quelques-unes ;

  • L’hygiène des cils (nettoyage et protection)
  • Les produits autres que vous utilisez (crème, shampooing et autres produits huileux)
  • La prise de médicaments
  • Les hormones
  • Les troubles alimentaires
  • Le stress et l’anxiété
  • Le manque de sommeil
  • Votre position de sommeil
  • Vos habitudes
  • La saison
  • Votre environnement de travail
  • La température
  • La technique ou produit utilisé lors de la pose
  • Le respect des consignes suite à la pose
Une mauvaise pose

Si vous hésitez concernant la qualité de votre pose, regardez les points suivants et questionnez-vous à savoir si c’est votre réalité. Si oui, la consultation avec une spécialiste et un retrait de cils est nécessaire. Réagissez rapidement afin de conserver la santé de vos yeux.

  • Il n’y a pas d’espace visible entre la peau et l’extension (les extensions de cils sont collées à la peau)
  • Présence de douleurs
  • Présence de pincements
  • Présence de rougeur sur la paupière
  • Présence de rougeur dans les yeux
  • Un amas de colle est visible
  • Impossible de séparer chacun des cils, ils sont collés
  • Impossible de séparer chacune des extensions de cils, elles sont collées
  • Lorsque vous perdez des extensions, plusieurs cils naturels et extensions tombent ensemble (il est souvent possible de voir le noyau du cil).
Le volume vs le classique

Tout d’abord le classique est synonyme d’une extension de cils sur un seul cil naturel, tandis que la technique du volume est la création d’un bouquet d’extensions de cils formant un bouquet avec une mince pointe qui sera appliquée à la base d’un seul cil naturel. Le volume permet un effet plus dramatique et maquillé tandis que le classique permet un effet naturel et maquiller. Il ne faut pas sous-estimer le magnifique résultat qu’une pose classique bien faite peut offrir !

Le classique est la première méthode que l’on enseigne en matière de cils. Énormément de connaissances doivent être acheminées avant d’être experte dans ce domaine. La santé des yeux, les réactions chimiques possibles entre les produits, les procédures, les réactions et l’hygiène sont des aspects qu’une technicienne se doit également de maitriser. Avec le temps, la rapidité et la compréhension de la technique sont acquises. Une fois que les bases sont solidement acquises, le processus sera recommencé avec la technique volume. Le volume est plus complexe. Il faut créer le bouquet, l’appliquer, laisser le tout sécher et puis recommencer. Le problème avec le volume est qu’il faut des heures de patience et de pratique, et que beaucoup trop souvent les techniciennes désirent allez trop vite. Forcer le processus amène à des catastrophes, soit trop de colle, mauvaise isolation des cils naturels, mauvaise rétention, la base du bouquet ne formera pas un V, mais un rectangle ou des amas de colle et d’extensions, un bouquet fermé créant beaucoup trop de lourdeur… Toutefois, une pose volume bien fait n’endommage en aucun cas les cils naturels. Celle-ci peut facilement prendre 2h30 à 3h30.

CategoriesCils

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *